fbpx
25 novembre 2020

Les acteurs de l’enseignement français à l’étranger s’associent à l’hommage national rendu à Samuel Paty

Communiqué conjoint de la direction de l’AEFE, des organisations syndicales représentatives des personnels, des fédérations de parents d’élèves siégeant au conseil d’administration de l’Agence et de la Mission laïque française (à retrouver sur le site de l’AEFE en cliquant cliquer ici).

Mesdames et Messieurs les chefs d’établissement, personnels enseignants, personnels administratifs et techniques,
Mesdames et Messieurs les parents d’élèves,
Chères et chers élèves,

Il n’y a pas de mots pour dire l’horreur qui nous a saisis toutes et tous en France comme dans le réseau de l’enseignement français à l’étranger et notre profonde émotion après l’assassinat de M. Samuel Paty vendredi 16 octobre.

L’inimaginable s’est produit : un enseignant a été tué dans des conditions atroces parce qu’il avait simplement fait son métier, avec intelligence et sensibilité.

Partout dans le réseau, nous saluons la mémoire de M. Samuel Paty et partageons la peine de sa famille, de ses collègues, de ses élèves. Nous sommes solidaires de toutes et tous les enseignants de France et du réseau de l’enseignement français à l’étranger qui sont aujourd’hui en deuil et profondément choqués.

Pour nous toutes et tous qui portons les valeurs de l’enseignement français à l’étranger et qui souhaitons pour nos enfants l’accès à une éducation libre, qui forme les citoyennes et les citoyens éclairés et responsables dont le monde a besoin, cet acte terroriste est particulièrement odieux. Nous rejetons avec la plus grande force toutes les formes de violence et tous les discours de haine de l’autre.

Le dialogue et le débat, éclairés par la connaissance et la culture, soutenus par la formation de l’esprit critique sont les fondements du système éducatif que nous voulons pour nos élèves et nos enfants. Nous réaffirmons notre attachement à la liberté de conscience et d’expression, dans le respect des convictions de chacune et chacun mais sans entrave.

Cet événement dramatique appelle également chacun d’entre nous à réfléchir à sa communication sur les réseaux sociaux. Nous la voulons responsable et respectueuse des autres.

Avec l’AEFE, en lien avec les postes diplomatiques, nous veillerons tous ensemble à soutenir et protéger les personnels dans leur mission éducative, contre toutes les dérives obscurantistes.

La direction de l’AEFE
Les organisations syndicales représentatives des personnels et les fédérations de parents d’élèves siégeant au conseil d’administration de l’AEFE et de la Mission laïque française